loi de Robien

Qu'est-ce que la loi de Robien?

Votée en 2003, la loi de Robien ou loi Robien vous permet de bénéficier d'une importante réduction d'impôts tout en vous constituant un patrimoine immobilier.

La loi Robien fait partie des lois de défiscalisation.
La loi de Robien n'est plus en vigueur depuis le 01er Janvier 2010. Découvrez la remplaçante de la loi de Robien, directement héritée de cette dernière, la loi Scellier, Scellier 2011.



Préservez vos intérêts, restez informé des actualités du site loiderobien.org

Lancez-vous! : Demandez une étude loi de Robien gratuite et sans engagement


Au programme:

1.1 Que devais-je faire pour profiter de la loi de Robien?
1.2 Quels étaient les avantages que j'en retirais?
1.3 Etais-je concerné par la loi de Robien?
1.4 Fallait-il un apport financier pour se lancer?
1.5 Quel type de logement fallait-il acheter?


1.1 Que devais-je faire pour profiter de la loi de Robien?


Pour bénéficier du dispositif Robien, il fallait que :
  • J'achète un bien immobilier neuf ou n'ayant jamais servi (appartement, maison), en construction par exemple
  • Je m'engage à le louer pendant 9 ans d'affilée minimum et à des locataires qui en font leur résidence principale
  • Mon (Mes) locataire(s) ne sont soumis à aucun plafond de ressources
  • J'étais autorisé à louer ce bien à des personnes de ma famille (enfants, parents, ...)
  • Les prix du loyer étaient soumis à des prix plafonds différents selon la zone géographique du logement
prix des loyers au m² par zone géographique en 2009


Ces prix évoluent chaque année mais sont fixés par la loi.

Définition des zones géographiques :

Zone A : Paris, Région Parisienne, Côte d'Azur, région proche de la Suisse
Zone B1 : agglomérations de plus de 250000 habitants, quelques villes proches de l'île de France mais chères, zones littorales et frontalières, Corse et les Iles
Zone B2 : agglomérations de plus de 50000 habitants et de moins de 250000 habitants
Zone C : tout le territoire français sauf zones A et B1 et B2


Découvrez la loi Scellier qui remplace la loi de Robien



1.2 Quels étaient les avantages que j'en retirais?

Grâce à la loi Robien, vous cumuliez les avantages fiscaux spécifiques et les avantages fiscaux habituels des investissements immobiliers.

Vous déduisiez de vos impôts :

  • 6 % du montant global de votre investissement immobilier (prix d'acquisition du bien immobilier + frais de gestion courantes et de garanties) au cours des 7 premières années puis 4% les 2 années suivantes
  • Les intérêts du crédit de votre prêt immobilier (en effet, dans tout investissement locatif, vous pouvez déduire sans limite de temps 100 % des intérêts d'emprunt dans la limite des loyers perçus)
  • les charges de co-propriété qui vous incombent en tant que propriétaire
  • la taxe foncière (pendant 2 ans)

Lorsque vous déclarez les loyers que vous percevez, vous appliquez un abattement de 6%.

Au maximum, vous pouviez déduire jusqu'à 10 700 euros par an, ce qui était TRES avantageux!

Avec cette loi, vos impôts sont transformés en patrimoine immobilier!


En fin de compte, avec Robien, vous déduisiez fiscalement jusqu'à 65% du montant de votre investissement





1.3 Etais-je concerné par la loi de Robien?

Si vous payez plus de 2000 euros d'impôts sur le revenu par an, vous auriez été directement concerné par la loi de Robien.

C'était l'occasion d'investir vos impôts dans votre patrimoine immobilier. Heureusement, vous pouvez encore retrouver cette possibilité avec la loi Scellier, encore plus facile à comprendre.

La loi Robien est une des lois de défiscalisation existantes en France.
Découvrez les autres lois de défiscalisation et déterminez celle qui vous correspond le plus, en cliquant ici



1.4 Fallait-il un apport financier pour se lancer?

Non, comme en Scellier, ce n'était pas indispensable.

Vous pouvez financer votre investissement par un prêt à 100% sans apport.



1.5 Quel type de logement fallait-il acheter?

Bien entendu, cela dépendait du prix que vous souhaitiez mettre et du montant des impôts que vous payez.

Il était préférable d'acheter un logement pour lequel il y a une vraie demande locative.

Nos conseils : comme en Scellier aujourd'hui, il fallait choisir au moins une surface de type T2 ou T3, c'est plus interessant car ce type de surface est très demandé par des familles ou des couples dont la stabilité et la solvabilité sont en moyenne plus importantes que celles des célibataires ou des étudiants.
Par ailleurs, en cas de revente, vous ferez une vraie plus-value.



Lancez-vous! : Demandez une étude loi de Robien gratuite et sans engagement

Loi Scellier